Donner à votre bébé un bon départ dans la vie

Dès le moment où vous serez enceinte, vous voudrez prendre le meilleur soin de votre corps – pour votre bien et celui de votre bébé. Mangez bien, dormez bien et, si vous ne l’avez pas déjà fait, arrêtez de fumer. En plus de ses effets dévastateurs sur la fertilité, le tabagisme pendant la grossesse peut affecter la santé de votre bébé de la conception à la fin de la grossesse. Fondamentalement, le tabagisme expose le fœtus à des produits chimiques toxiques (comme la nicotine et le monoxyde de carbone), qui peuvent causer d’énormes complications pour la mère et l’enfant. Certains de ces problèmes résultants sont :

  • La naissance précoce, un poids plus faible. Fumer pendant la grossesse peut faire naître votre bébé trop tôt et/ou avoir un faible poids à la naissance – ce qui rend plus probable que votre bébé naisse malade et doive rester plus longtemps à l’hôpital. Même l’exposition d’une mère à la fumée secondaire fait en sorte qu’un bébé est plus susceptible de peser moins.

Les bébés nés de mères fumeuses sont plus susceptibles d’avoir certaines anomalies congénitales, comme une fente labiale ou palatine, que les bébés nés de mères non-fumeuses.

  • Mort subite. Fumer pendant la grossesse (et après) augmente le risque de syndrome de mort subite du nourrisson (SMSN) chez le bébé. Le SMSN est la mort infantile jusqu’à un an, pour laquelle la cause du décès ne peut être trouvée.
  • Saignement inopportun. Fumer peut causer des problèmes avec le placenta – la source de nourriture et d’oxygène du bébé pendant la grossesse. Par exemple, le placenta peut se séparer trop tôt de l’utérus, provoquant des saignements, ce qui est dangereux pour la mère et son bébé.
  • Problèmes de développement et maladies infantiles. Fumer pendant la grossesse peut aussi augmenter la susceptibilité de votre bébé aux coliques, à l’asthme et à l’obésité infantile. Certaines recherches suggèrent également que la fertilité future d’une femme et le développement émotionnel et la capacité d’apprentissage de son enfant pourraient être affectés.

La bonne nouvelle, c’est que dès que vous cesserez de fumer, non seulement vous vous sentirez mieux, mais vous créerez un environnement plus sain pour votre bébé. Même après seulement une journée sans fumer, votre bébé recevra plus d’oxygène et sera mieux en mesure de recevoir les nutriments essentiels. Et plus tôt vous cesserez de fumer, meilleures seront vos chances de rentrer à la maison avec votre bébé, heureux et en santé. Après l’accouchement, poursuivez vos bons efforts pour cesser de fumer. L’exposition à la fumée secondaire peut transformer un nourrisson calme en un bébé difficile, sans parler des nombreuses complications respiratoires qu’elle peut entraîner. Et, bien sûr, vous voudrez être dans votre meilleure santé pour la maternité !